Transition numérique : le manager doit penser collaboratif

28 Septembre 2017

3 min de lecture

Plus question de travailler chacun dans son coin. Face à une nouvelle concurrence de plus en plus agile, les collaborateurs doivent tous avancer à l’unisson. Pour les managers, la transition vers l’entreprise collaborative commence.

Transition numérique : le manager doit penser collaboratif (Desktop)

Le monde de l’entreprise change. Alors que l’open-space a déjà petit à petit grignoté les bureaux clos, la tendance flex-office, ou bureaux partagés, vient briser encore un peu plus les frontières dans les sociétés. L’ère de la structure en silos n’est plus. Inspirées par l’agilité des start-ups, qui n’hésitent pas à venir bousculer les leaders avec des produits et services innovants, les entreprises repensent leur organisation et leurs méthodes de management pour offrir davantage de souplesse et de liberté aux employés. Objectif : permettre à chacun d’exprimer ses idées et lui offrir l’environnement adéquat pour les développer.

La hiérarchie verticale qui a longtemps prévalue dans le monde professionnel s’efface donc pour laisser libre court à la collaboration horizontale. Les équipes travaillent désormais en mode projet et le manager doit être en mesure non seulement d’orchestrer tous les talents, aussi divers soient-ils, mais également de leur permettre de coopérer efficacement pour atteindre les objectifs. Ce nouveau paradigme suppose donc autant de changements organisationnels que de transformations techniques.

collaborateurs autour d'une tablette HP

Bureaux partagés et idées échangées

Le flex-office fait partie de ces changements. Mais il ne s’agit que d’un pan d’une évolution plus globale dans l’agencement des bureaux. Pour favoriser la collaboration entre les collaborateurs, les managers doivent repenser le cadre de travail à l’aune des nouveaux usages. Pouvoir passer d’un bureau à l’autre au gré des projets est un avantage indéniable pour être toujours au plus près des personnes impliquées dans le projet. Mais cela doit s’inscrire dans une refonte plus large de l’environnement en véritable Digital Workplace.

Pour cela, les espaces de partage sont des lieux essentiels à mettre en place. Co-création, co-working ou co-innovation, quel que soit le nom que l’on appose dessus, ce sont des endroits ouverts et libres d’accès, dédiés à l’échange et à l’interactivité au sein de l’entreprise. Pour qu’ils deviennent de véritables rampes de lancement pour vos projets, ces zones, ainsi que vos collaborateurs, devront toutefois être dotés des équipements adéquats. Si le traditionnel paperboard a rendu de bons et loyaux services en son temps, l’heure est venue de passer à une nouvelle génération de solutions collaboratives.

PC HP sur tables

Maintenir le lien grâce à la technologie

Pour susciter l’adhésion d’une équipe à un projet, la première étape est qu’elle s’y implique et se l’approprie. Et la technologie est ici un allié précieux. Un appareil convertible, comme l’EliteBook x360 et son écran tactile Full HD rotatif à 360°, est un outil idéal pour un manager qui souhaite partager des informations à son équipe projet, tout en permettant à tous d’interagir avec les documents directement à l’écran. Autre scénario, avec l’Elite x2 par exemple, dont l’écran peut être détaché du clavier pour passer de main en main. Equipés de Windows 10 professionnel, ces ordinateurs apportent une flexibilité devenue aujourd’hui nécessaire.

L’autre grand intérêt de s’aider du numérique, est qu’il va aider à conserver un lien continu entre les collaborateurs. Pour qu’un projet avance dans le bon sens, il faut que tous les intervenants progressent dans le même sens. Pour cela, la communication et le suivi de projet sont essentiels. Alors que les employés travaillent de plus en plus en mobilité, il n’est pas toujours simple de s’assurer que tout le monde dispose du même niveau d’information et travaille avec le même état d’avancement. Deux solutions à cela.

Logicielle tout d’abord, avec les solutions de partage et synchronisation de fichiers dans le cloud, qui vont offrir à chaque utilisateur l’accès aux dernières versions des fichiers et la possibilité de co-éditer un document, et au manager de définir avec précisions les droits d’accès et d’accéder à l’historique des modifications. Matérielle ensuite, avec des terminaux pensés pour la collaboration à distance. C’est le cas notamment de l’EliteBook Folio, certifié Skype for Business, et qui conjugue système audio Bang & Olufsen, logiciel de réduction du bruit HP et solution de traitement audio HP Clear Sound Amp. De quoi échanger de façon claire entre les membres d’une équipe, où qu’ils se trouvent.

Avec des bureaux transformés en lieux d’échanges et des outils numériques au service de la coopération, la collaboration n’aura plus de frontières. Et les managers ne travailleront plus avec différents professionnels mais avec une seule équipe.