Laissez l’IA guider votre transformation numérique

5 Juillet 2018

3 min de lecture

Les algorithmes de deep learning peuvent vous donner des informations précieuses sur les transformations à opérer dans votre business. Alors, laissez-vous guider !

IA---transfo---1.jpg

 

Il existe autant de transformations numériques que d’entreprises. Chacune selon son secteur, sa culture, ses produits, ses services ou une multitude d’autres critères prendra une voie différente. Et pourtant toutes iront dans la même direction. Toutes devront saisir les opportunités offertes par le digital pour repenser leurs process, renouveler leur proposition de valeur et trouver de nouveaux relais de croissance. Mais par où commencer ? Le champ des possibilités est particulièrement étendu et il faut malgré tout avancer vite. Il est donc crucial de prendre les bonnes décisions. La première étape de votre transformation devra être celle qui va guider toutes les autres, celle de l’intelligence artificielle.

 

Analyser, prévoir, décider

 

Grâce aux objets connectés et aux réseaux sociaux notamment, les entreprises emmagasinent des quantités de données de plus en plus importantes. Ces données contiennent des informations précieuses sur les nouvelles attentes des clients ou des collaborateurs, les tendances du marché ou encore le bon fonctionnement d’un service. Mais encore faut-il pouvoir les en extraire. Alors que plus de 450 000 messages sont publiés chaque minute sur Twitter, comment trier ceux contenant une information pertinente pour votre activité ? Alors que la France comptait 37 millions de cyber-consommateurs en 2017, comment identifier ceux susceptibles d’être intéressés par vos offres ? Et alors que 50 à 80 milliards d’objets connectés seront en circulation en 2020, comment utiliser ces pétaoctets de données pour parfaire sa connaissance client, Face à de telles volumes, seuls les algorithmes d’intelligence artificielle seront capables de donner un écho business au bruit informationnel et de détecter dans un historique passé un modèle d’avenir. Autrement dit, seuls les algorithmes d’intelligence artificielle seront capables d’orienter votre transformation dans la bonne direction en vous basant sur des faits.

 

IA---transfo---2.jpg

 

Les mécanismes de deep learning permettent aujourd’hui d’alimenter l’IA avec des quantités considérables d’informations. Cette donnée est un véritable carburant qui va permettre de donner des réponses à des problématiques qu’il serait très compliqué de résoudre autrement. Concrètement, et pour en revenir à la transformation numérique, une banque saura par exemple si des clients ont choisi de se tourner vers un concurrent parce qu’il proposait un service mobile plus développé. Un constructeur automobile saura quels services embarqués séduiront les conducteurs dans les véhicules de demain. Un distributeur saura de quelle manière digitaliser son point de vente pour augmenter la fidélisation des consommateurs. Epaulée par une intelligence artificielle, les organisations ne prendront aucun virage numérique à l’aveuglette. Selon les prévisions du cabinet IDC, 40 % de toutes les initiatives de transformation numérique seront rendues possibles par l’IA d'ici 2019.

 

Pas d’intelligence sans infrastructure

 

IA---transfo---3.jpg

 

Reste que l’intelligence artificielle est déjà une transformation en soi. Pour l’utiliser efficacement, les entreprises devront pouvoir compter sur deux piliers fondamentaux. Le premier est leur infrastructure informatique. Absorber autant de données et les traiter suffisamment rapidement pour donner aux décideurs la bonne information au bon moment réclame une grande puissance de calcul. Ces ressources peuvent être déployées dans un datacenter ou hébergées dans le cloud, mais également positionnée au plus près de la source des données. Les stations de travail HP Z, sont capables d’exécuter sur n’importe quel site des charges de travail hautement intensives, grâce à des configurations très haut de gamme. Le station HP Z8 par exemple, peut embarquer deux processeurs Intel Xeon Scalable (jusqu’à 28 cœurs chacun), trois cartes graphiques Nvidia Quadro GV100 et des accélérateurs GPU. Un environnement idéal pour supporter des frameworks comme TensorFlow ou Caffe.

 

IA---transfo---4.jpg

 

L’autre élément fondamental est évidemment d’avoir les compétences humaines adéquates, à la fois pour mettre en œuvre la solution mais également pour correctement interpréter les enseignements. L’IA est capable de résoudre des problèmes impossibles à appréhender pour un cerveau humain. Mais ces capacités constituent un outil d’aide à la décision mis au service des décideurs d’entreprises. L’intelligence artificielle indique la bonne direction ; c’est à vous de faire le voyage.