EducaTec-EducaTice : comment le numérique bouscule la forme scolaire ?

28 Novembre 2017

4 min de lecture

Hier extrêmement rigide et codifiée, aujourd’hui la forme scolaire semble évoluer. Son évolution est dépendante de l’arrivée des outils informatiques numériques et surtout de leur adoption et de leur utilisation. HP a profité du salon EducaTec-EducaTice pour présenter ses solutions.

EducaTec-EducaTice : comment le numérique bouscule la forme scolaire ? (Desktop)

Voilà des dizaines d’années qu’elle est figée. Les méthodes et les contenus ont eu beau évoluer, la forme scolaire est restée la même. La forme scolaire, c’est cet ensemble de normes et de règles, parfois officielles, parfois induites, qui régissent la façon dont se déroule l’apprentissage à l’école. La forme scolaire, c’est cet enseignant debout et seul devant un groupe d’élèves, délivrant le savoir à des apprenants passifs, immobiles et silencieux, assis derrière des bureaux tous identiques et bien alignés. « Elle semble ne pas avoir bougé depuis 150 ans, constate Catherine Becchetti-Bizot.

À l’occasion du salon Educatec-Educatice, qui s’est déroulé du 15 au 17 novembre à Paris Porte de Versailles, l’Inspectrice générale de l’Éducation Nationale et ancienne responsable de la Direction Numérique pour l’Éducation a donné un début d’explication, en remontant l’histoire du livre.

 « Le livre invite à la réflexion et la lecture solitaire et silencieuse, à une conception de l’école comme un sanctuaire et donc à un mode d’enseignement magistral laissant peu de place à l’élève », souligne-t-elle. Mais le livre est en train de changer. Grâce aux nouveaux supports numériques et aux réseaux, l’auteur peut animer le texte et l’enrichir, le lecteur, le partager et l’augmenter, en parsemant sa lecture de parenthèses vers des informations complémentaires.

Salon Educatec-Educatice

Du livre au e-manuel ; de la salle de classe à l’espace éducatif

Dans la région Grand Est, une cinquantaine de lycées ont déjà sauté le pas pour passer au tout numérique. À la rentrée, les élèves ont été invités à récupérer leurs e-manuels sur internet et à venir travailler avec leur PC ou tablette. Pour ceux qui n’étaient pas équipés, la région a proposé aux familles d’acquérir un appareil à tarif préférentiel, via un achat groupé. « On avait l’habitude d’acheter des livres, maintenant on achète des ordinateurs », note Véronique Laurent, Directrice de la Jeunesse et des Lycées de la région Grand Est, qui présentait le projet lors du salon. Trois appareils HP étaient proposés : une tablette avec clavier HP x2 210, un ordinateur portable convertible HP ProBook x360 ou une station de travail mobile HP ZBook pour les élèves utilisant des applications spécifiques, comme des logiciels de dessin industriel par exemple.

Salon Educatec-Educatice HP

Il suffirait donc de remplacer le livre par une tablette pour renouveler la forme scolaire ?

Pas si simple. « Les outils ne font rien seuls, rappelle Catherine Becchetti-Bizot. La pédagogie doit changer pour que le numérique devienne éducatif. » C’est donc bien l’espace de travail dans son ensemble qui doit être réaménagé. Une question sur laquelle s’est penché le Lab cdc (Caisse des dépôts et consignations), en menant 5 expérimentations dans des établissements scolaires. « Le patrimoine immobilier est vieillissant et ne répond plus aux besoins actuels et de demain », affirme Sabine Parnigi-Delefosse, ‎Responsable Innovation au ‎Groupe Caisse des Dépôts. Casser les murs, créer des espaces ouverts et modulables, favoriser l’interdisciplinarité, exploiter les environnements extérieurs et concevoir des lieux de convivialité et de collaboration en petits groupes, voici ce à quoi se sont attachés les différents projets de transformation. En l’espace de quelques mois, des salles de classes, cours, halls, accueils ou réfectoires, ont été complètement repensés pour autonomiser les élèves, étendre le savoir en dehors de la salle de classe et laisser davantage de place à la créativité, l’expérimentation et le partage. « Concevoir des lieux adaptés et développer des offres de rénovation des espaces éducatifs est un enjeu majeur », poursuit Sabine Parnigi-Delefosse. Car c’est bien l’association d’établissements réaménagés et d’équipements renouvelés qui permettront de réinventer l’enseignement.

Salon Educatec-Educatice HP

« Plus de fautes, que des améliorations »

La gamme HP dédiée à l’éducation, présentée sur le salon, s’inscrit dans cette démarche. Le ProBook x360 Education Edition par exemple, que l’on retrouve dans les lycées de la région Grand Est, est doté d’une charnière pivotante à 360° offrant quatre modes d’utilisation (ordinateur portable, tablette, tente et chevalet) et laissant toute liberté aux élèves et enseignants de travailler de la manière la plus appropriée. Le PC tout-en-un HP ProOne 400, simple à déployer, sera lui le poste idéal dans les laboratoires ou bibliothèques pour accéder aux ressources documentaires numériques et travailler sur des projets de recherche. Quant aux étudiants dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie, des arts et des mathématiques (STEAM), ils pourront mêler capture 2D et numérisation 3D grâce au Sprout Pro by HP, qui offre deux espaces de travail multi-touch et plusieurs caméras.

Salon Educatec-Educatice HP

Le tout propulsé par Windows 10 Pro, qui a profité de sa mise à jour Anniversaire pour intégrer de nouvelles fonctionnalités éducatives, comme l’application « Take a Test », pour aider les enseignants à créer des évaluations numériques, la page d’accueil « Microsoft Classroom », pour gérer les différentes classes ou encore l’espace de travail « Windows Ink », qui offre une expérience d’écriture, de dessin et d’annotation optimisée avec les stylets et écrans tactiles. Dans cette nouvelle forme scolaire numérique, « il est désormais possible de travailler le texte comme une matière réinscriptible, d’en manipuler les composantes, de l’enrichir de l’intérieur en ajoutant des contenus au fur et à mesure, de revenir en arrière pour corriger ou compléter », se réjouit Catherine Becchetti-Bizot. Il n’y a plus de fautes, repentirs et remords, mais uniquement des progrès et des améliorations. »